team fruitopia

Qui se cache derrière Fruitopia?

Au début, Fruitopia c’était une bande d’ami·e·s. Quelques années plus tard, c’est une asbl, avec des bureaux, des travailleur·euse·s et un conseil d’administration. Si nous en sommes arrivés là, c’est bien grâce au travail de toute l’équipe. Mais qui est-ce, « l’équipe »? 

Il s’agit de ceux qu’on appelle les porteurs du projet, a.k.a la ‘dream team’ et qui sont actuellement employés par l’asbl. 

Vous cherchez à mieux les connaître? Voici leurs profils! 

Simon Ott – L’ananas

 Comme ce fruit, qui a servi d’emblème à Fruitopia à ses débuts en 2017, Simon a la peau dure et le coeur tendre. Si l’association a pu autant progresser jusqu’à aujourd’hui, c’est grâce à sa passion, sa vision et sa résilience ! Membre fondateur de l’asbl et de son Conseil d’Administration, il a renoncé au poste de Président du CA à la fin 2019 afin de devenir un des premiers travailleurs rémunérés de Fruitopia. Depuis lors, il occupe le poste de Coordinateur et Communicateur-en-chef ; il fait ainsi pousser les feuilles de Fruitopia.
Super pouvoirs : boule d’énergie et de bonne humeur, fabricant de liens

Maude Nijkens – Le chou

Telles les feuilles d’un chou, Maude dévoile à chaque couche des talents différents. Connaisseuse des produits et méthodes de conservation, elle n’hésite pas à expérimenter avec d’autres saveurs ou techniques. Avec plus d’une “variété” dans son sac et son expérience sur le terrain, Maude est notre Transformatrice attitrée ! Experte en animation, c’est principalement elle qui organise, prépare et anime les ateliers, transmettant ainsi son savoir à tous les petits choux de Bruxelles.
Super pouvoirs : créativité culinaire, spécialiste sanitaire, animatrice hors pair

Antoine Deroisy – La pomme de terre

Elément local et, surtout, polyvalent par excellence ! Fortement apprécié par tout le monde, il a presque autant de facettes que de façons de préparer la pomme de terre : il s’occupe des activités opérationnelles de l’association (comptabilité, RH, commercialisation, partenariats, la logistique), aussi bien en théorie qu’en pratique. Qu’il pleuve ou qu’il vente, il embarque la remorque pour faire la récup’ d’invendus et la distribution de produits finis. Et pour faire le tour de Bruxelles à vélo-cargo, une chose est sûre, faut avoir la patate !
Super pouvoirs : humour caustique, sens de l’orientation inébranlable

Partagez ce post

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Abonnez-vous

Rejoignez notre communauté pour rester au courant de nos activités, recevoir des astuces anti-gaspi et découvrir le monde de l’alimentation durable à Bruxelles

En vous inscrivant à notre newsletter, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité.